Rechercher

Spécial Coronavirus: Gérer la situation avec ses partenaires commerciaux

Mis à jour : avr. 8

Les mesures étatiques se multiplient afin de combattre le Coronavirus. Cependant, de nombreuses entreprises s'en trouvent impacter, aussi bien en France qu'en Allemagne.


Comment réagir avec vos partenaires commerciaux?

1. Jouer cartes sur table


La première étape est d'être au clair avec vos partenaires commerciaux. Tenez-les informés en tout temps de la situation, de la possibilité de livrer ou d'être livré, de la fermeture éventuelle de votre entreprise, des mesures exceptionnelles mises en oeuvre, ...


Il est important que vos partenaires contractuels puisse vous faire confiance! Evitez notamment les annonces du type "nous aurons quelques jours de retard" si vous savez que vous ne serez pas en mesure de livrer avant 3 à 4 semaines.


Dissimulez la situation ne vous apportera rien, si ce n'est que vous risquez d'engager votre responsabilité vis-à-vis de votre partenaire contractuel et que vous perdrez très probablement un client!


2. Ne pas oublier de formaliser le tout par écrit


Vous avez informé votre partenaire commercial. Parfait. Si cela a été fait par téléphone, n'oubliez pas de formaliser la conversation par écrit (email ou fax à votre interlocuteur)! Cela pourrait vous éviter bien des ennuis en cas de litige...


Formulation type: "suite à notre conversation téléphonique ce jour, je vous confirme que les ...(description des biens) commandés vous seront bien livrés. Comme annoncé, compte-tenu des circonstances actuelles, un délai de 3 à 4 semaines supplémentaires est à prévoir."


En anglais: "Following our phone call today, I confirm that the ... (description of the goods) ordered will be delivered to you. As announced, taking into account the current circumstances, an additional delay of 3 to 4 weeks is to be expected."


En allemand: "Nach unserem heutigen Telefongespräch bestätige ich, dass die bestellten ... (Beschreibung der Ware) an Sie geliefert werden. Wie angekündigt, ist unter Berücksichtigung der derzeitigen Umstände mit einer Verzögerung von 3 bis 4 zusätzlichen Wochen zu rechnen."


3. En cas de litige: attention à la prescription!


Le temps ne s'arrête pas. Si vous avez des litiges plus anciens, n'oubliez pas de faire valoir vos droits!


Exemple: envoi d'un courrier d'avocat invitant à un remboursement, procédure d'injonction (Mahnverfahren) en cas d'impayé, ...


4. Et après?


Attendez-vous à devoir rattraper votre retard! Prévoyez et adoptez d'ores et déjà des mesures appropriées vous permettant de mettre un coup de collier à votre production.


Il peut également être prudent de renégocier certains contrats, ou de les mettre "en pause" d'un commun accord. Au besoin, pensez au rééchelonnement des livraisons.


Dans tous les cas: N'attendez pas la dernière minute!

N'hésitez pas à me contacter en cas de questions.


Eve Leclercq

160 vues

En partenariat avec

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

©2020 by E. Leclercq Avocat